Un caffè nel Dorsoduro (Venise)**

Publié le 13 Octobre 2009



Les ruelles et les canaux de Venise sont une source inépuisable de sujets. Un tabouret, la boîte d'aquarelle, les pinceaux et le bonheur de peindre toute la matinée, luttant sans cesse contre les changements de luminosité, contre ces ombres mouvantes en permanence.

Rédigé par brigitte trévinal

Repost 0
Commenter cet article

isabelle 14/10/2009 19:32


ben...dis donc ! den...diis donc ? je suis scotchée ! bel ouvrage soigné.... ET qu'elle bonne idée ce blog, je t'ajoute dans mon netvibes comme ça je suivrais tes progrès....
a bientôt !